Le Martinez, Cannes

Esprit Gourmand est présent dans le monde entier dans des établissements d’exception. Ce mois-ci,  rendez-vous avec les étoiles de Cannes ! /// Esprit Gourmand is present worldwide in the most prestigious establishments. This month, let’s date Cannes’ super stars!

(English Follows)

Hôtel mythique s’il en est, au moment où Le Martinez reçoit les stars du Festival de Cannes, revenons sur l’histoire de ce prestigieux établissement qui bien avant les Palmes d’Or et autres caméras du monde entier a su dès son origine entrer dans la légende… Car c’est dans les premières années de la fièvre immobilière cannoise, déclenchée par les pionniers de l’aristocratie anglaise (Lord Brougham, Lord Woolfield, Sir Temple Leader…) que fut construite en bordure du rivage, une villa alors excentrée appelée “la Coquette”. Rachetée en 1874 par le “Roi de Naples” en exil, François II de Bourbon des Deux-Siciles, elle est embellie, rénovée, agrandie, et rebaptisée “Villa Marie-Thérèse” par le roi destitué, obligé d’abandonner son titre pour celui de Comte de Caserta. Haut lieu de mondanités sous la IIIe République (1870-1914), elle perd de son faste lors de la première guerre (14-18) et sa notoriété décline au fil des Années Folles. Le 22 septembre 1927, la Villa Marie-Thérèse change de main. L’acquéreur est un Palermois, le fils d’un baron italien : Emmanuel Martinez.

///

English Version

As a true legend, and right when Le Martinez welcomes the most prestigious super stars during Cannes’ Festival, let’s flashback on this prestigious establishment which, way before the Golden Palms and flashes from worldwide cameras,  was able to enter history…. It is during the first years of Cannes’ real estate boom, activated by the English artistocracy (Lord Brougham, Lord Woolfield, Sir Temple Leader…) that this building grew on the border of the bank-side, a mansion called “la Coquette” (« the pretty »). Bought back in 1874 by the « King of Naples » in exile, François II de Bourbon des Deux-Siciles, it is embellished, renovated, enlarged and renamed “Villa Marie-Thérèse” by the discharged royalty, obligated to abandon his title for that of Count of Caserta. A highly busy place under the IIIrd republic (1870-1914), it loses fame during the first world war (14-18) and its reputation declines during the Roaring Twenties. September 22nd 1927, Villa Marie-Thérèse is sold to an Italian Baron from Palermo : Emmanuel Martinez.

 

(English Follows)

L’homme a construit toute sa fortune et une belle renommée dans l’hôtellerie de Luxe. A vingt ans, il diri- geait déjà un bel hôtel sur Piccadilly à Londres. En 1909, il quitte les berges de la tamise pour la Côte d’Azur et poursuit une carrière d’élite dans de grands établissements hôteliers à Nice et Cannes où il occupa les fonctions de Président de la Société des Grands Hôtels de Cannes. A l’approche de la cinquantaine, Emmanuel Martinez pense qu’il est grand temps de voler de ses propres ailes. Après le rachat de cette belle demeure Belle Epoque, il entend créer en lieu et place le plus grand palace de la Côte d’Azur!  Le chantier est lancé le 1er décembre 1927 avec l’architecte Charles Palmero, qui signera ce bâtiment haut de sept étages, déroulant une façade d’une centaine de mètres, bordée de deux ailes tout aussi imposantes.

///

English Version

The man built his entire fortune as well as an international reputation on luxury hotellerie. At twenty he already owned a nice hotel in Piccadilly, London, UK. In 1909, he leaves the Thames’ bank-side for the Côte d’Azur and pursues a high-end carreer in the most prestigious establishments in Nice and Cannes where he occupies the positions of President of Cannes’ Society of Grand Hotels. Getting close to fifty, Emmanuel Martinez believes it is time to become independant. After buying this beautiful mansion of Belle Epoque style, he intends to make it the most prestigious Palace of the Côte d’Azur! On December 1st 1927 the renovation of the site is launched with at its head architect Charles Palmero, who will sign this seven story high building, with a one hundred meter façade, flanked with two imposing wings.

(English follows)

Le Livre d’Or du Grand Hyatt Cannes Hôtel Martinez porte témoignage de cette formidable saga de “Cannes ville de stars”. Y figurent les signatures de quelques-uns des plus illustres personnages du XXème siècle… Sans oublier bien sûr, les nombreuses Stars du Cinéma et de la mode qui s’affichent au Festival International du Film depuis sa création en 1946. Ainsi au mois de mai, l’effervescence est à son apogée… Ils sont des centaines de VIP à occuper les chambres du Martinez, à se distraire dans les nombreux espaces de vie de l’hôtel… et venir, en limousine et tenues de soirée, gravir les marches de la renommée. Dans ce contexte particulier, le GRAND HYATT CANNES HÔTEL MARTINEZ devient, chaque printemps, le centre névralgique de la galaxie festivalière où de nombreuses personnalités du cinéma viennent séjourner. Réalisateurs en compétition, acteurs, membres du jury mais aussi les ambassadrices et égéries des marques de renom, animateurs vedettes du Grand Journal de Canal +  ont leurs chambres, leurs suites, leurs habitudes et leurs envies … et parmi elles, un certain Esprit Gourmand! Du sur-mesure pour maître-mot, pour les mélanges apéritifs du Bar, comme pour les produits d’accueil, ce sont autant de pochons d’organza rouge garnis de nougats, calissons, pâtes de fruits et berlingots, ou encore les confiseries en pot au minibar et les barres de céréales Esprit Gourmand qui accompagnent tous les temps de votre séjour.

///

English Version

The visitor’s book of the Grand Hyatt Cannes Hôtel Martinez is the testimony to this wonderful saga “Cannes city of stars”. In it can be found a few of the most popular and famous characters of this twentieth century… Without forgetting of course numerous movie and fashion stars which can be seen during the International Film Festival since its creation in 1946. During the month of May, the turmoil is at its climax… Hundreds of VIPs occupy rooms at Le Martinez, and can be seen in the hotel’s different resting areas…. coming and going in Limousines, dressed to walk the red carpet and climb the stairs of glory. Each Spring, in this very particular context, the GRAND HYATT CANNES HÔTEL MARTINEZ becomes the central point of the whole festival’s galaxy of celebreties who come and stay there. Film directors, actors, jury members, but also ambassadress’,  luxury brand models, hosts and hostesses for tv shows such as le Grand Journal de Canal, have their room, suites, habits and envies, of which a certain Esprit Gourmand! Custom-made is the magic word for its Apertive Mix at the Bar, as well as the welcome gifts made out of organza stocked of nougat, calissons, fruit pastes and jellies, when the minibar has its own candies and cereal bars accompany each moment of your stay.

 Le Martinez, le site Internet /// the website 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *